Vers 20H30, Henri F4FOY, souhaite la bienvenue à la vingtaine d’OM présents, qui ont bravé les conditions météorologiques, et nous les en remercions.

¤¤¤¤¤

Présentation des dernières nouvelles, sur l’association dont :

    - L’élection du nouveau bureau qui a eu lieu au CA du 19, Janvier...

    - F1TE mentionne sa participation à OND’EXPO et le CA donne son accord pour cette représentation officielle du REF...

    - Petite aparté sur la demande de volontaires pour la tenue du Bar à OND’EXPO…

¤¤¤¤¤

Présentation des nouveaux services du REF69 en communication, par un diaporama (Power Point).

    - Relooking du site internet, très prochainement ouvert. http://www.ref69.fr

    - Remise en route du Sked-69, http://sked69.free.fr où vous pourrez  consulter les bulletins en Flip.

    - Prochainement la possibilité de visionner son compte adhérent sur la gestion en ligne du REF 69.

    - Un forum est à votre disposition pour vous exprimer, les catégories du forum ne sont pas figées.

    - La parution prochaine (Mars, peut-être Février) dans la revue Radio-REF des infos départementales.

Une adresse de messagerie : sked-69@orange.fr

¤¤¤¤¤

En deuxième partie de la réunion Didier F4GJM, nous a fait l’honneur de nous présenter une conférence dont le thème de cette soirée était : "Les radios clandestines pendant la 2éme guerre mondiale : procédure, matériel & chiffrage"

Petit résumé :

     Quand on évoque le rôle joué par la radio pendant la dernière guerre mondiale on pense immédiatement à radio Londres et aux émissions de la BBC « Les français parlent aux français » et aux messages personnels diffusés chaque soir.

Cette radio a soutenu le moral et l’espérance des français pendant quatre ans.

Mais une autre radio moins connue a tenu un rôle essentiel à cette époque trouble : il s’agit des radios clandestines qui assurèrent la liaison entre le commandement à Londres et la résistance en France.

L’opérateur est donc techniquement repérable d’où des précautions et une méthodologie des plus sures.

Les messages ne doivent pas se prolonger au-delà de 10 minutes et ont lieu en morse.

Ils apparaissent à ceux qui les écoutent comme une succession de chiffres. (code très élaboré)

De plus ils sont codés et souvent l’opérateur n’en connaît pas le contenu pour des raisons de sécurité.

Les émissions sont programmées à l’avance en temps et en fréquences.

L’opérateur change souvent de lieu sauf s’il se trouve dans une région montagneuse car l’onde directe se réfléchit sur le relief et l’ennemi est désorienté car il reçoit de multiples échos.

Le pianiste, est le personnage central et bien souvent celui qui prend le plus de risques car s’il est repéré par les allemands il est en général fusillé sur le champ. Il doit connaître le morse, savoir installer son matériel ,déployer son antenne ,savoir réparer en cas de panne.

 Plus d'infos sur le SKED69, pour les membres du REF69 à jour de cotisation...

smile



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nous contacter
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
220 Abonnés
Calendrier